Chronique vidéo - La femme sans peur, Tome 1



Les points négatifs : 
Je m'attendais à plus d'actions.. Heureusement qu'il y a de la romance car sinon je pense que je me serais ennuyé. J'ai trouvé qu'on faisait beaucoup de surplace si on peut dire ainsi. J'entends par là que nous sommes à Las Vegas et malheureusement on ne voyage pas beaucoup dans cette ville qui est l'une des plus belles au monde. On reste principalement dans l'hôtel où réside Trinity. C'est vraiment dommage.

Les points positifs : 
J'ai beaucoup apprécié le concept de l'histoire, la base plus précisément. Tout d'abord le principe de la pilule qui enlève les peurs, je trouve ça vraiment originale et j'envie de dire " fallait y penser ". J'ai trouvé que l'idée était très réaliste, c'est vrai ! Je me dis qu'un jour ça existera peut-être et se serait formidable. Ensuite, le personnage de Trinity est adorable et touchant. L'auteur lui a donné un petit quelque chose peu commun à mon goût qui la rend comme ça. Je ne m'y attendais pas et j'ai vraiment été surprise. Je ne peux pas vous en dire plus, je vous laisse la surprise pour que peut-être, vous ayez la même réaction que moi en le découvrant. Malgré le fait que nous ne voyageons pas beaucoup dans la ville, j'ai beaucoup aimé la tournure de l'histoire. Durant toute la lecture je n'ai pas arrêté de me poser des questions et c'est une chose que j'aime beaucoup durant la lecture. Malheureusement, pour que celle-ci est des réponses il faut que je lise le volume 2. J'espère que ce second roman sera à la hauteur du premier.

Conclusion : 
Ça a été une très bonne lecture détente sans prises de tête. L'histoire est originale et les personnages sont attachants aussi bien les uns que les autres. J'ai beaucoup aimé le principe de l'histoire et donc la tournure que celle-ci prenait. Je vous le recommande vraiment, c'est un livre qui vaut le détour malgré les quelques points négatifs que j'ai mentionnés. Personnellement ça ne m'a pas empêché d'apprécier ma lecture.

« Trinity, tu va arrêter ? Tu n'es plus une enfant, tu n'as plus à craindre de ta mère. Ressaisis-toi ! Tu es une femme comme une autre, avec ses succès et ses échecs mais tu n'as rien à craindre de personne ! J'ai bien dit : personne... »

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire