Mesdames et messieurs, votre attention s'il vous plait... de Cédric Gentil

Edition : Plon - Nombre de pages : 188 - Nombre de chapitres : 47 


Le livre qui vous fera aimer les transports en commun ! 

Pour la première fois, un conducteur de RER dévoile l'envers du décor. Depuis son poste de pilotage, Cédric Gentil nous explique ce qui se cache derrière les retards, les "incidents techniques", les "voyageurs malades" et autres "avaries" qui empoisonnent notre quotidien et suscitent la colère des usagers. 
Mais il nous raconte aussi sa hantise des suicides sur les voies, ses relations avec les passagers, ce qu'il voudrait leur dire lorsqu'il fait des annonces, la solitude de la cabine - comme ce 31 décembre passé seul à conduire un train... sans voyageurs. Au fil des pages, on comprend mieux le fonctionnement de cette immense machinerie, qui avec Cédric Gentil prend enfin un visage humain ! 
Un livre drôle, sensible et instructif. 
D'utilité publique !



Je vous avoue que pour cette chronique, je suis un peu perdue : je ne sais pas trop quoi vous dire sur ma lecture. J'ai passé un bon moment en compagnie de ce témoignage mais c'est tout, je n'ai rien ressenti durant ma lecture.

Ce livre ne fait pas partie de ma PAL car il appartient à mon chéri (c'est un passionné de train). Et étant donné qu'il avait été de bon conseil pour le roman "De bons voisins", quand il m'a recommandé ce livre-ci, je lui ai fait confiance. Là encore, j'ai eu raison. 

Cédric Gentil a tout d'abord été conducteur de métro sur différentes lignes. Il nous explique alors pas mal d'anecdotes, d'incidents et autres petites choses insoupçonnables. Il nous parle également des difficultés du métier. Puis, après dix ans dans le métro, il est devenu conducteur de RER (car il faut savoir qu'on ne peut pas directement devenir conducteur de RER. Il faut d'abord avoir fait minimum dix ans en tant que conducteur de métro).

Et là encore, l'auteur nous raconte différentes anecdotes, qui se déroulent non plus dans le métro, mais dans le RER cette fois. Ainsi que les difficultés du métier qui, on ne dirait pas comme ça, mais n'est pas vraiment pareil que le métro.

Grâce à ce témoignage, on en apprend plus sur le métier de conducteur du métro/de RER. L'auteur nous dévoile pas mal de choses ce qui nous permet à nous, voyageurs, de voir les choses différemment. Il parle souvent des gens qui se plaignent des retards ou des incidents et souvent ça retombe sur les conducteurs, comme si c'était leur faute. Alors Cédric Gentil remet les points sur les "i" et nous explique qu'au final, la plupart des retards et des incidents sont souvent causés par d'autres voyageurs ou tout simplement des petits aléas de la vie.

Mais étant donné que c'est lui qui conduit le train, c'est forcément sa faute à lui ! 

Si vous avez pour habitude (ou pas d'ailleurs) de prendre les transports en commun, que ce soit le métro, le RER ou bien même le bus, je vous le recommande grandement car c'est vraiment intéressant et puis peut-être que comme moi, vous ne les prendrez et verrez plus de la même façon.

Ma note : ★★★★

2 commentaires:

  1. J'avoue que je prends rarement le train et encore moins métro et RER, pas de ça chez moi mais pourquoi pas ! Si je le croise je penserais à toi, bisous !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pas de soucis :P Merci pour ton commentaire, bisous

      Supprimer