On a tous une bonne raison de tuer de Pétronille Rostagnat

Editions : Incartade(s) - Nombre de pages : 313 - Nombre de chapitres : 45




Gabrielle est découverte dans son bain, les poignets tailladés. Tout laisse à croire à la tentative de suicide d'une mère au foyer désœuvrée, mais Gabrielle n'a aucun souvenir de son acte. Poursuivie par la désagréable impression d'être en permanence observée, elle est presque sûre d'avoir été, en réalité, victime d'une tentative de meurtre. Après avoir installé des caméras chez elle, elle surprend la visite d'une jeune inconnue puis découvre, lors d'un cocktail organisé par le cabinet d'avocats de son mari, qu'il agit d'une proche collaboratrice de celui-ci. Trois jours plus tard, cette dernière est retrouvée assassinée. Commandant au 36 quai des Orfèvres, Alexane Laroche se retrouve impliquée de plein fouet dans cette affaire. Son mari Charles est l'un des associés du cabinet et personne ne peut être exclu de la liste des suspects...



Merci aux éditions Incartade(s) pour cette réception ! J'ai passé un très bon moment et fais une belle découverte en ce qui concerne l'auteure. 

J'ai adoré ma lecture. Tout dans cette intrigue s'entremêle. D'un côté nous avons Gabrielle et son suicide. Elle n'a aucun souvenir de cet épisode de sa vie et est persuadée de ne pas avoir attenté à ces jours. Mais dans ces cas-là, comment en est-elle arrivée là ? Et de l'autre, nous avons le meurtre d'une jeune femme qui se révèlera être la collaboratrice du mari de Gabrielle mais aussi celle du mari d'Alexane, qui sera chargé de l'enquête. Mais c'est finalement le meurtre et son enquête qui prendra le dessus de l'histoire. Le suicide passe au second plan mais très vite, on y reviendra par la suite. 

L'intrigue monte crescendo, et c'est ce que j'aime. Avancée, à tâtons, en même temps que les enquêteurs. On réfléchit, on se fait notre liste de suspects. Plus on avance, plus on découvre pas mal de secrets et de non-dits entre les personnages.

La révélation finale m'a beaucoup surprise puisque je ne m'attendais pas du tout à ça. Et l'auteure termine son roman d'une certaine façon qui nous laisse "perplexe" mais dans le bon sens du terme. 

Pour parler de Pétronille Rostagnat très rapidement, j'ai bien aimé sa plume. Elle met pas mal de description dans son récit sans pour autant que ça soit de trop. La lecture est fluide et les chapitres pas trop longs. 

En soi, que du positif à retenir. C'est un roman que je vous recommande et pour ma part, ce sera avec plaisir que je lirais d'autres romans d'elle.


Ma note : ★★

Bilan du Cold Winter Challenge 2018

Hello tout le monde ! 

C'est l'heure de faire le bilan du Cold Winter Challenge 2018. Je m'étais concocté une pile à lire de 3 livres (je vous renvois vers cet article afin de voir ma petite sélection). J'ai eu un peu de mal à me mettre dans le challenge n'ayant vraiment pas la tête à lire en cette fin d'année. Sur les 3 livres de prévus, j'en ai lu 2 dont un qui n'était pas dans ma sélection.
Cold Winter Challenge 2018 ✔️

DÉCEMBRE : J'ai voulu commencer avec Shinning de Stephen King. Mais je n'avais pas envie de cette lecture à ce moment-là. Je me suis alors tournée vers La Véritable histoire de Noël de Marko Leino, qui me tentait beaucoup plus. Je pensais lire ce roman comme un calendrier de l'avent (un chapitre = un jour). Mais ayant accumulé pas mal de retard, j'ai abandonnée l'idée pour pouvoir lire à mon rythme. J'ai bien aimé cette lecture, idéale pour le mois de Décembre. 
Grâce à lui, je valide mon menu : La magie de Noël 🎄

JANVIER : Puis en début du mois, j'ai eu envie d'un roman policier/thriller. Dompteur d'anges de Claire Favan me faisait de l’œil et l'envie de découvrir cette autrice aussi. J'ai adoré ce livre, qui m'a fait passer un bon moment. Il me tarde de découvrir d'autres livres de Claire Favan. Cette dernière lecture m'accompagna durant tout Janvier et conclut mon challenge !
Grâce à lui, je valide mon menu : Stalactites ensanglantées 🔪

Concernant les points, seule ma lecture du mois de Décembre m'en rapporte.

+1 point pour la "Couverture de Noël".
+1 point pour "Contes/Légendes nordiques".
+1 point pour "Auteurs/Autrices scandinaves".
+1 point pour "Couverture avec de la neige".

4 points au total. Je suis donc un Bonhomme en pain d'épices.

__----------------___

🔜  Cold Winter Challenge 2019 !

Ashley Loyd de Matthieu Elhacoumo

Edition : Auto-édité - Nombre de pages : 54 - Nombre de chapitres :


Je m'appelle Ashley Loyd, je suis morte il y a trois jours, je me suis suicidée après avoir subi de nombreuses intimidations, des insultes et après qu'un mec m'a brisé le coeur.


Je remercie l'auteur pour sa confiance et de m'avoir permis de découvrir sa nouvelle. 

L'histoire débute sur une lettre d'Ashley à l'attention de sa mère, expliquant et s'excusant pour son geste. En effet, Ashley aura mit fin à ses jours après avoir vécu le harcèlement de la part d'élèves de son lycée. Plus on avancera dans l'histoire, plus on saura le pourquoi du comment elle en est arrivée là. 

Je dois vous l'avouer, le speetch m'intriguait. Malheureusement, ce fût une lecture mitigée pour ma part. Et je vous explique pourquoi. 

Tout d'abord, j'ai trouvé que c'était trop court à mon goût. J'ai toujours du mal avec le format des nouvelles car il me laisse pour la plupart du temps sur ma faim. Cependant, l'intrigue est intéressante mais l'un des sujets (la scatologie) m'a vraiment, vraiment dérangé. L'auteur lui-même le souligne, d'une certaine façon. Malheureusement, ça m'a plus refroidie qu'autre chose. 

Le côté surnaturel qui s'installe progressivement à la Unfriended m'a beaucoup plus. Ce n'est pas souvent que ce genre de phénomène est exploité dans la littérature et c'est vraiment dommage. Toutefois, je l'ai trouvé trop peu exploité à mon goût, encore une fois. À peine ça commence que c'est déjà fini. Alors qu'on en veut plus, j'en voulais plus.

Terminons tout de même sur un point positif : la construction du récit. Celle-ci était vraiment originale. Il n'y avait pas de chapitres à proprement parler mais un regroupement de divers supports tel que des procès-verbaux, contre rendus d'enquêtes, échanges de mails et autres surprises !

En résumé, je n'attendais rien de particulier de cette lecture mais j'en aurais voulu un peu plus. Cette lecture vise un public averti, à ne pas mettre entre les mains de n'importe qui. Il ne vous reste plus qu'à le lire, pour pouvoir vous faire votre propre opinion. 


Ma note : ★★

Dompteur d'anges de Claire Favan

Editions : France Loisirs - Nombre de pages : 443 - Nombre de chapitres : 72


On ne choisit pas sa famille. Encore moins celle de son ravisseur...
Condamné pour un meurtre qu'il n'a pas commis, Max Ender a été jeté en pâture à ses codétenus par ceux-là mêmes censés assurer l'ordre et la discipline au sein de la prison. Lorsqu'il est reconnu innocent et libéré, ce n'est plus le même homme. Il n'a désormais plus qu'une seule idée en tête : se venger de cette société qu'il hait par-dessus tout.
Pour frapper ses bourreaux au coeur, il va enlever leurs enfants et, méthodiquement, au fil des ans, faire de ces petits anges des bêtes féroces avant de les envoyer punir ses tortionnaires à sa place. Tout se déroulera selon ses plans jusqu'à ce qu'une de ses créatures lui échappe et disparaisse dans la nature...


Durant les fêtes de fin d'année, j'ai eu la chance de tomber sur un commerçant généreux qui m'a permise de prendre au choix des livres qu'il ne voulait plus. Et parmi ceux choisi, il y avait celui-ci de Claire Favan. J'ai beaucoup entendu parler de cette auteure et j'avais très envie de la découvrir. Je n'ai donc pas hésité en voyant "Dompteur d'anges" dans la pile. 

On va suivre Max qui va être victime d'une erreur judiciaire. Il va passer 5 ans en prison, pour un crime qu'il n'a pas commit. Et durant ces années de captivité, il va vivre un véritable enfer : harcèlement, viols, tabassages. C'est donc un Max meurtrie que l'on retrouve à sa sortie de prison, avec une seule idée en tête : se venger de la société.

Nous allons vivre l'évolution de Max avant son arrestation, pendant son jugement et sa condamnation, puis après à sa sortie. On va voir le plan qu'il met en place pour accomplir sa vengeance. Et quel plan ! L'idée est vraiment astucieuse même si pour cela il doit utiliser des méthodes dures. En effet, au fil des ans, il kidnappe 3 enfants, les forment à devenir des tueurs à sa merci. 

Comme un bourreau de secte le ferait, il leur lave le cerveau afin qu'ils oublient leur identité et faire en sorte qu'ils haïssent autant que lui la société. Jusqu'au jour où, l'un des 3 va disparaître du clan, sans laisser de trace. Par la suite, c'est ce dernier que nous allons suivre durant toute la lecture. 

Et quelle lecture ! Tout d'abord j'ai adoré la construction de l'intrigue. Même si j'ai trouvé les deux premières parties du roman un peu longues, elles sont nécessaires. Pour moi, ce fût les deux parties suivantes mes préférées : quand on suit l'enfant qui va vite devenir adulte. 

Plus on avance dans l'histoire, plus l'intrigue/le suspense monte crescendo. La lecture se fait plus addictive. Les pages se tournent toutes seules. De plus, les chapitres sont courts. J'ai bien aimé la plume de l'auteure. Elle est fluide et simple. 

Concernant la fin, j'ai été agréablement surprise par le dénouement. C'est d'ailleurs à ce moment précis que le coup de cœur se joue pour ma part. Mais ce ne fût pas le cas pour cette lecture et pourtant, on y était presque. 

Vous l'aurez compris, j'aurais passé un super bon moment en compagnie de ce roman que je vous recommande chaudement.



Ma note : ★★

Récap' de mon année livresque 2018

Je fini cette année 2018 avec 23 livres lus pour un total de 7 576 pages.

Classés dans l'ordres chronologique


1) Beautiful Sacrifice de Jamie McGuire
2) Le voleur de regards de Sebastian Fitzek
3) Le chasseur de regards de Sebastian Fitzek
4) Beautiful Burn de Jamie McGuire
5) Beautiful Funeral de Jamie McGuire


Classés dans l'ordres chronologique


1) Running Man de Stephen King
2) Le pendule de Janus de Céline Spreux
3) Ève de Le Prof de l'Être



2018 aura été une bonne année niveau lecture. J'arrive à lire au moins un livre par mois, ce qui est vraiment bien. Si ça venait à ne pas être le cas, je ne me mets plus la pression comme j'aurais pu le faire quelques années en arrière. J'ai lu autant de livres qu'en 2017 avec tout de même un peu moins de pages. Mais j'ai eu de jolis coups de coeur notamment la saga des Frères Maddox. Sur les 5 tomes, j'ai eu 4 coups de coeur. D'ailleurs, je suis triste d'avoir quitté tous les personnages.

Grosse décision en ce début de nouvelle année : l'arrêt définitif de ma chaîne YouTube ! Après un long moment d'hésitation de savoir si j'allais un jour reprendre les vidéos ou non, je me suis finalement rendu compte que ça ne me manquais pas du tout, et que ça ne me manquera pas plus tard non plus. Je n'ai jamais été réellement à l'aise face caméra et je pense avoir fait le tour de ce que je pouvais faire sur cette plateforme, qui a énormément changé entre-temps. Merci à toutes les personnes m'ayant suivi dans cette aventure, d'avoir échangé avec moi et encouragée à poursuivre !

Côté vie personnelle, il y a eu des hauts et des bas (comme pour beaucoup je pense ! C'est la vie après tout !). J'ai fêté une année de plus au côté de mon chéri, j'ai été à Londres ainsi qu'à Trouville. Nous avons visité pas mal de choses et c'était vraiment génial. J'en garde des souvenirs plein la tête. Et puis en fin d'année, j'ai perdu mon chat, une boule de poils qui a fait partie de ma vie pendant 13 ans. Ça a été très difficile.

J'espère donc (comme à chaque fois) que 2019 sera une année propice à plein de bonnes choses. Avec son lot de coups de coeur et de déceptions littéraires. Avec de nouveaux objectifs atteints aussi bien dans la vie personnelle que professionnelle. Et toujours autant de partage sur la blogo et les réseaux sociaux !

Je vous souhaites une bonne et heureuse année. Que celle-ci vous apportes que du positif, d'un point de vue personnel ou livresque bien sûr.

La Véritable histoire de Noël de Marko Leino

Edition : Michel Lafon - Nombre de pages : 328 - Nombre de chapitres : 24


Au cœur de la Laponie, pays des neiges éternelles, le jeune orphelin Nicolas est recueilli par les habitants de son village. Mais ils sont tous trop pauvres pour pouvoir l'adopter. Le Conseil des Anciens prend alors une décision inédite : chaque année, le garçon sera pris en charge par une famille différente, et il en changera le jour de Noël.
Avec une étincelle d'espoir et de joie de vivre, Nicolas décide de se consacrer à sa passion : fabriquer des jouets. Le garçon va ainsi raviver l'émerveillement au cœur de cette région glacée. Et pourrait bien être à l'origine d'une des plus belles légendes.


À force de le voir passer à chaque Cold Winter Challenge, je me suis dit que c'était comme une sorte d'incontournable pour la période de Noël. Je l'ai donc commencé sans trop savoir où je mettais les pieds. Et j'ai été agréablement surprise.

Deux enfants vont trouver un petit coffret en bois alors qu'ils jouaient au bord de la mer. Celui-ci est cadenassé. Pensant avoir trouvé un trésor, ils s'empressent de le montrer à leur grand-père afin qui l'ouvre. C'est tout autre chose qu'un trésor à l'intérieur : une simple montre à gousset. C'est à ce moment-là que le grand-père se mit à raconter à ses deux petits-enfants, une légende qui se transmet de génération en génération. 

Celle de Nicolas, un petit garçon qui va connaître un drame alors qu'il n'a seulement que 5 ans. On va le suivre au travers les ans, le voir grandir et évoluer. Qu'est-ce-que l'avenir lui réserve ? 

L'histoire est un peu triste et certaines personnes pourraient se sentir grisées en la lisant. Mais, elle est aussi positive et remplit d'espoir. J'ai adoré le fait que Marko Leino reprenne une légende classique et brode tout autour de celle-ci. C'est très réaliste ! 

J'ai trouvé qu'il y avait quelques longueurs par moment mais cela ne m'a pas dérangée plus que ça. 

Le livre se compose de 24 chapitres et peut donc se lire comme un calendrier de l'Avent. C'est comme ça que je pensais le lire mais finalement, ayant accumulé du retard, j'ai lu à mon rythme. Mais l'idée d'un chapitre par jour est sympa. 

Je n'ai rien de plus à ajouter. J'ai passé un bon moment avec ce livre, qui fût une jolie découverte que je vous recommande chaudement.



Ma note : ★★

Cold Winter Challenge 2018

Brrrr !

Le froid mordant de l'hiver s'est installé et avec lui s'accompagne le fameux Cold Winter Challenge. Je ne sais pas vous mais personnellement, je suis un peu moins enthousiaste cette année, que les deux précédentes. Plus le temps passe et moins je suis dans l'esprit de Noël. Pourtant plus jeune, j'adorais ça. Aujourd'hui, beaucoup moins. Toutefois, je suis ravie de vous retrouver pour cette septième édition du challenge, qui signe ma troisième participation !

Ce challenge a été organisé par Margaud. Vous trouverez ci-dessous les modalités de participations (l'article plus détaillé ici).


❄ Les quatre menus sont :

- La magie de Noël : noël/nouvel an/l'avent.
- Flocons magiques : contes/réécriture de contes/légende/fantasy/fantastique.
- Marcher dans la neige : nature writing/littérature de voyage/grand espace/nature.
- Stalactites ensanglantées : polar/thriller/policier/roman à énigmes. 

Petite nouveauté cette année : il y a des catégories bonus à ajouter aux menus de bases afin de remporter des points. Elles doivent impérativement être associées à un des 4 menus mentionnés plus haut. Encore mieux, si on combine certaines catégories avec un seul livre, les points se gagnent plus rapidement. 
Exemple : lire un livre à la période des fêtes (menu La magie de Noël), avec une intrigue de secrets de famille, et une couverture de Noël, fait déjà gagner 2 points !



❄ Les paliers :

- De 1 à 10 points devenez un petit Bonhomme en pain d'épices
- De 11 à 20 points vous serez un Lutin du père Noël
- De 21 à 30 points vous transformerez chaque brise en tempête de neige, devenez Jack Frost
Dès 31 points, palais de glaces et bonhomme de neige à gogo ! Libérée, délivrée, laisser chanter la Reine des neiges qui en est vous ! 

J'ai choisis les menus : 

Stalactites ensanglantées 🔪
Shinning de Stephan King - Les murs de sang de Jérôme Camut & Nathalie Hug

La magie de Noël 🎄
La véritable histoire de Noël de Marko Leino

Bilan du Pumpkin Autumn Challenge 2018


Eh voilà ! Le Pumpkin Autumn Challenge se termine doucement mais sûrement. Il est l'heure pour moi d'en faire le bilan. Je suis ravie de cette première participation. Tout d'abord, j'ai réussi à valider mon challenge en validant les 3 sous-catégories de mon menu. Et puis, parce que j'ai lu 3 livres sur les 6 que je m'étais prévu au départ.


    
 ______★★____________★★____________★★_____

J'ai adoré ce challenge et j'ai passé de bons moments en compagnie de ces lectures. Ce sera avec plaisir que j'y participerais l'année prochaine !

Pouvoirs Obscurs : L'invocation de Kelley Armstrong

Editions : Castelmore - Nombre de pages : 375 - Nombre de chapitres : 47


Si Chloé était dans un film, personne ne douterait d'elle quand elle avoue voir des fantômes. Dans la vraie vie, son père et sa tante l'envoient à Lyle House, un institut psychiatrique spécialisé pour ados. Les médecins y prétendent qu'elle souffre de schizophrénie.
Mais les pensionnaires ont l'air de cacher eux aussi quelques secrets... Et Chloé ne serait pas étonnée de trouver des squelettes cachés dans les placards. Quand un de ses camarades lui dit qu'elle est peut-être nécromancienne, elle décide de découvrir la vérité sur son pouvoir et sur l'étrange endroit où elle est enfermée.


J'avais commencé cette lecture l'année dernière mais n'étais pas plus emballée que ça. Je pense que je n'avais juste pas envie de ce genre de lecture à ce moment-là. Mais à l'occasion du Pumpkin Autumn Challenge, j'ai eu envie de lui laisser une seconde chance, chose que je fais très rarement voir... jamais ! Et j'ai bien fait !

On va suivre Chloé, jeune lycéenne passionnée de cinéma. Elle a une particularité : elle peut voir des fantômes. Malheureusement pour elle, son père et sa tante vont l'envoyer à Lyle House, un institut psychiatrique pour adolescents. Car pour eux, elle est atteinte d'une maladie mentale : la schizophrénie. Elle va rapidement découvrir qu'elle n'est peut-être pas la seule pensionnaire à avoir un don.

J'ai repris ma lecture là où je l'avais laissé n'ayant pas envie de tout reprendre depuis le début. Et cela ne m'a pas plus perturbée. Bien au contraire, je me suis vite remise dans le bain. J'ai bien aimé ma lecture. Les chapitres sont courts, l'écriture est simple et fluide. L'intrigue est bien mais sans plus. 

C'est une lecture qui ne me restera pas en tête très longtemps malheureusement. Je ne sais pas encore si je lirais les autres tomes D'un côté j'aimerais bien, car le dénouement final était sympa. Je ne m'y attendais pas. Mais de l'autre, je n'ai pas réellement accroché aux personnages et à l'histoire pour me lancer dans la suite.

Ma note : ★★

Red Hill de Jamie McGuire

Edition : J'ai Lu - Nombre de pages : 382 - Nombre de chapitres : 26


Scarlet est divorcée et mère de deux petites filles. Les élever seule est un combat quotidien qu'elle mène avec ténacité.Marié depuis plusieurs années à une femme de plus en plus distante, Nathan n'a qu'un vague souvenir de ce qu'est l'amour. En revanche, sa petite Zoe le comble de bonheur tous les jours. Miranda, elle, n'a qu'une préoccupation : l'organisation d'un week-end à la campagne avec sa soeur Ashley et leurs copains respectifs.Lorsque leur monde s'effondre, ces personnages ordinaires vont devoir affronter l'extraordinaire. Il leur faudra prendre en main leur destin pour avoir une chance de survie. Mais qu'arrive-t-il quand ceux pour qui vous êtes prêt à mourir sont aussi ceux qui peuvent vous détruire... ?



J'ai découvert Jamie McGuire en 2014 avec sa saga Disaster, qui a été pour ma part un gros coup de coeur. J'ai ensuite poursuivi avec sa saga des Frères Maddox, qui fût là aussi, un coup de coeur. Mais les deux sagas restaient dans le même genre : la romance. Ce qui n'est pas vraiment le cas avec Red Hill, même s'il faut le reconnaître, on en retrouve un peu. Et c'est justement pour ça que je voulais absolument le lire, afin de savoir si j'aimais la plume de l'autrice uniquement pour de la romance ou non.

On va suivre plusieurs personnages durant toutes le roman. Nous avons Scarlet, divorcée et mère de deux petites filles. Elle travaille en tant que radiologue dans un grand hôpital. Nathan et sa fille. Et enfin, Miranda, qui est avec sa soeur Ashley et leurs petits amis respectifs. Durant toute la lecture, on alterne avec leur point de vue et j'ai adoré pouvoir les suivre, connaître leur pensée.

Chacun vit sa vie, jusqu'au jour où, une "maladie" va se répandre rapidement, se transformant en une pandémie. En effet, les morts reviennent à la vie. Ils sont agressifs et morts de faim. C'est à ce moment-là que la vie de nos protagonistes va totalement changer ! Leur objectif : survivre. 

C'est la première fois que je lis un roman qui parle de zombies. J'ai plutôt l'habitude de les voir dans les films ou bien les séries. C'était donc assez facile de mettre des images sur les descriptions.

J'ai trouvé qu'il y avait quelques longueurs par moments. J'avais parfois du mal à ouvrir mon livre pour me mettre sérieusement à la lecture. Mais au fil des pages, plus j'avançais dans l'histoire, plus j'avais envie d'en savoir plus. Et puis, on s'attache aux personnages, ça aide aussi. 

La question qu'on se pose c'est : "Vont-ils survivre ? Et si oui : comment ?". Jamie McGuire nous propose un retournement de situation surprenant à la fin de son roman. Cela peut-être prévisible mais pour ma part, je n'ai rien vu venir. 

Bref vous l'aurez comprit, j'ai bien aimé cette lecture qui m'a changé de ce que j'ai l'habitude de lire d'habitude. Ce livre m'aura prouvé, d'une certaine manière, que j'aime la plume de Jamie McGuire et ce, peu importe le genre.



Ma note : ★★